Dylan Stadelmann : mon rêve est de jouer un jour à l’étranger

Milieu de terrain, 21 ans, arrivé du FC Yverdon-Sport.

Dylan, peux-tu te présenter et me parler de ton parcours jusqu’à ton arrivée au Stade Nyonnais ?

Je viens du Jura Bernois, de Moutier et j’ai joué avec le Team Jura jusqu’à mes 13 ans. J’ai ensuite été recruté par le Lausanne-Sport et j’ai alors intégré le Centre Sport-Etude de Lausanne en 2002. J’ai évolué au sein des M14, M15, M16 et M18 avec le club avant d’intégrer la première équipe. Afin de bénéficier de plus de temps de jeu, j’ai été prêté au FC Malley (1ère ligue) durant une saison. J’ai ensuite repris les entraînements avec la première équipe du Lausanne-Sport mais je disputais les matches avec l’équipe des M21. L’année passée, j’ai été prêté au Yverdon-Sport avant de venir évoluer pour le Stade Nyonnais.

Comment t’évalues-tu sur le terrain ?

Sur le terrain je donne toujours le meilleur de moi-même, je me bats jusqu’au bout. Cependant j’aimerais améliorer certains points, j’ai tendance à trop me précipiter et il faudrait que je réfléchisse plus avant d’agir.

Que penses-tu du début de saison de l’équipe et qu’attends-tu de toi et de ton équipe pour la suite du championnat ?

Nous avons effectué un bon début de saison. Nous sommes solidaires, à l’entraînement, durant les matches et également en dehors, c’est une force. Nous sommes sérieux aux entraînements et nous travaillons bien, les résultats suivent. Nous avons également des joueurs qui sont capables de faire la différence sur le terrain. Nous visons le maintien en Challenge League, mais il est toujours bien d’être le mieux classé possible. Personnellement, j’espère une saison complète, ce que je n’ai pas souvent eu l’occasion de faire en raison de diverses blessures, et de me voir offrir un maximum de temps de jeu cette saison.

Lors de la saison passée tu t’es blessé à Colovray et tu n’as pas joué durant plusieurs mois. Comment vit-on une telle blessure ?

J’étais de retour sur les terrains après une pubalgie et je me suis alors cassé le péroné lors du match contre le Stade Nyonnais. Dans ces moments, il est surtout important d’être très positif dans la tête pour ne pas craquer. J’ai eu la chance d’être entouré des bonnes personnes qui m’ont beaucoup soutenu et très bien encadré ! Je me répétais très souvent que je reviendrai rétabli et le meilleur possible. La fiche du joueur

Source: stadenyonnais.ch

golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet piumini moncler outlet piumini moncler outlet piumini moncler outlet piumini moncler outlet piumini moncler outlet piumini moncler outlet doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet